Recherche libre dans le site
Partager...

CHU : Prismatics, au coeur de l'innovation

Dossier | Recherche | 18/05/2018
Les locaux de Prismactics, au CCV, ont été inaugurés au printemps dernier. - CHU de Poitiers
Dossier | Recherche | 18/05/2018

CHU : Prismatics, au coeur de l'innovation

Mettre la technologie au service de la santé et des patients : c’est l’axe de recherche de Prismatics, équipe pluridisciplinaire abritée au sein du Centre cardio-vasculaire du CHU de Poitiers.

Fusion de 2 programmes de recherche nationaux

L’équipe de recherche Prismatics est née de la fusion de 2 programmes de recherche nationaux coordonnés par le CHU : l’un dans le domaine de la neurostimulation implantée pour soulager les douleurs chroniques réfractaires, conduit par le Pr Philippe Rigoard, et le second sur la prise en charge des traumatismes thoraciques porté par le Pr Christophe Jayle, chirurgien cardio-thoracique.
Un open space lumineux, au plus près des patients et des équipes soignantes, à proximité aussi des blocs opératoires et des équipements de haute technologie du Centre cardio-vasculaire (CCV). Depuis quelques mois, l’équipe de recherche Prismatics a pris ses quartiers au coeur du CCV. « Il est très important que la recherche ne soit pas déconnectée des conditions des patients et du personnel », pointe Olivier Monlezun, coordonnateur scientifique de Prismatics.

Recherches clinique et fondamentale

L’étude Estimet, du Pr Rigoard, vise à étudier l’impact médicoéconomique d’une électrode de simulation dans le traitement de la douleur chronique ; l’étude Envol, du Pr Jayle, met en perspective l’impact du coût des agrafes intercostales au prorata du rétablissement du patient.
Ces 2 études cliniques sont complétées par des projets en recherche fondamentale : sur la modélisation des prélèvements sur modèle animal pour la greffe cardiaque (en lien avec la plate-forme INRA de Surgères) et sur la modélisation de la fracture de la colonne vertébrale (en lien avec le laboratoire Pprime de l’Université de Poitiers). Créée en 2011, l’équipe de recherche Prismatics gère aujourd’hui une vingtaine de projets.

Prismatics compte 15 membres

Neurochirurgiens, orthopédistes, chirurgiens thoraciques, pharmacien, biologistes mais aussi ingénieur bio-informaticien, biostatisticien et sociologue. « Cette équipe interdisciplinaire travaille sur une prise en charge multidimensionnelle, étudiant les facteurs cliniques mais également psychologiques, environnementaux, sociaux… en développant des outils permettant de trouver le parcours de soin le plus adapté aux patients et de mettre le patient au coeur du système de soins », développe le Pr Rigoard, co-fondateur et responsable de Prismatics.

Pour en savoir plus

Sur le CHU de Poitiers