Recherche libre dans le site
Partager...

Opération "anti-gaspi" à la cantine à Poitiers

Dossier | Education | 02/05/2019
Les cantines anti-gaspillage - iBooCréation
Dossier | Education | 02/05/2019

Opération "anti-gaspi" à la cantine à Poitiers

Activités, pesées des aliments jetés... Les enfants des écoles maternelles et élémentaires de Poitiers sont sensibilisés au gaspillage alimentaire et bénéficient de l'intervention de 2 animateurs en service civique.

A l'heure de la pause déjeuner, Zoéline et Alexis, tous les 2 en service civique (à l'école Pablo Neruda de Saint-Eloi), arrivent à l'école, marelle, mémory et livres sous le bras. Objectif : échanger avec les enfants volontaires sur ce qu'ils aiment, ou non, manger. "C'est une manière pour nous d'introduire la discussion autour du gaspillage alimentaire car ce qu'ils n'aiment pas part généralement à la poubelle. Mais bien souvent, c'est aussi parce qu'ils ne connaissent pas l'aliment", explique Zoéline.

De septembre à juin 2019, 12 écoles de la ville ont été choisies pour recevoir, pendant 15 jours, la visite de Zoéline et Alexis. "Grâce à des smileys, les enfants évaluent la cantine sur 4 critères : le bruit, le matériel (couverts, verres...), les odeurs et le temps du repas", précise Alexis. "Ces 4 facteurs influencent le gaspillage alimentaire. C'est important de commencer cette évaluation car chaque école est différente", précise Noémie Reveneau, diététicienne de la Ville de Poitiers.

"On a gaspillé tout ça ?"

Chaque jour, le tri des déchets dans 3 bacs (entrée, plats et pain) est montré aux enfants. "D'ici 2 ans, nous serons soumis à l'obligation légale de valoriser nos biodéchets, notamment par le compostage. Les enfants sont sensibilisés au tri", souligne Noémie Raveneau. Après le service, la pesée de déchets des assiettes est effectuée. "Les enfants sont très intrigués. Ils nous disent qu'ils font de plus en plus attention", complète Alexis.

Après leur passage, Alexis et Zoéline remettent à l'école un bilan des pesées et des pistes d'amélioration.

Les cantines poitevines, bonnes élèves

120 grammes : c'est, en moyenne et en France, le poids de la nourriture jetée par jour et par enfants dans les restaurants scolaires des écoles élémentaires, soit 25% du repas. Les restaurants scolaires de Poitiers sont de bons élèves. "Pour le moment et en attendant un bilan complet des animations en cours, les restaurants scolaires de Poitiers se situent autour de 40 grammes de nourriture jetée par enfant et par jour, soit environ 10% du repas", explique Noémie Raveneau, diététicienne de la collectivité.

12 écoles

C'est le nombre d'écoles de Poitiers dans lesquelles les animateurs interviennent :

  • Porte de Paris
  • Coligny
  • Paul-Bert
  • Pasteur
  • Jacques-Brel
  • Pablo-Neruda
  • Bouloux
  • Condorcet
  • Pagnol
  • Evariste-Gallois
  • Les Minimes
  • Damien-Allard