Recherche libre dans le site
Partager...

Les orientations du Règlement Local de Publicité intercommunal (RLPi) de Grand Poitiers adoptées

Dossier | Vie de la Cité | 12/12/2019
Le Règlement Local de Publicité intercommunal (RLPi) de Grand Poitiers adopté -
Dossier | Vie de la Cité | 12/12/2019

Les orientations du Règlement Local de Publicité intercommunal (RLPi) de Grand Poitiers adoptées

Vendredi 6 décembre 2019, Grand Poitiers a adopté les orientations de son règlement local de publicité intercommunal (RLPi) : état des lieux, diagnostic, concertation… Il est destiné à adapter ou à ajuster la règlementation nationale aux spécificités locales. Aujourd’hui, 5 RLP communaux sont appliqués : Chasseneuil-du-Poitou, Jaunay-Marigny, Migné-Auxances, Poitiers, Saint-Benoît.

Les objectifs du RLPi de Grand Poitiers

  • Accompagner les spécificités du territoire en définissant un zonage et des règles adaptées aux enjeux et aux lieux.

  • S’inscrire dans la mise en valeur et la protection du patrimoine naturel et paysager garant de l’identité du territoire.

  • Participer à la mise en valeur des sites historiques emblématiques, du patrimoine bâti remarquable et des centres bourgs des communes représentant un caractère patrimonial.

  • Maintenir des moyens nécessaires de communication pour assurer la visibilité commerciale et en particulier celle du petit commerce.

  • Améliorer la qualité des paysages d’entrées de ville tout en assurant la lisibilité des activités économiques le long des grands axes et dans les zones d’activités commerciales.

  • Favoriser un cadre de vie de qualité en étant attentif aux questions de format et de densité afin que la publicité extérieure ne prenne pas une place dominante dans la perception des lieux et des paysages.

  • Tendre vers une esthétique des dispositifs visant une insertion au contexte de qualité et évitant le sentiment d’espaces de vie du quotidien dévalorisés au profit de lieux de passage.

  • Encadrer rigoureusement l’implantation des dispositifs numériques (enseignes et publicité).

Un RLPi élaboré en concertation

Le RLPi s’est construit en concertation avec différents organismes ou associations compétentes en matière de paysage, d’environnement (associations professionnelles locales de protection de l’environnement et du paysage), d’architecture (Architectes des Bâtiments de France), de publicité, d’enseignes et de pré-enseignes (associations des professionnels de l’affichage et des associations de commerçants et entrepreneurs du territoire).

Etat des lieux et diagnostic

450 dispositifs des publicités et pré-enseignes à l’échelle de la Communauté urbaine ont été recensés.

16% des dispositifs ne sont pas conformes aux dispositions du Grenelle II et doivent évoluer. Le long des rocades notamment, on note des implantations irrégulières dans des secteurs non bâtis.
Il est de la responsabilité des maires d’engager une procédure de retrait des dispositifs illégaux dans les communes couvertes par des règlements locaux.

Quelques secteurs géographiques présentent des enjeux spécifiques et méritent une attention particulière :

  • Les vallées, porteuses d’identité où se mêlent à la fois patrimoine naturel, paysager et urbanisation
  • Les espaces urbanisés présentant des liens étroits entre espaces patrimoniaux et cœurs de vallées (Béruges, Biard, Chasseneuil-du-Poitou, Dissay, Jaunay-Marigny, Migné-Auxances, Ligugé, Poitiers, Saint-Benoît, Vouneuil-sous-Biard)
  • Le Site Patrimonial Remarquable de Poitiers et les territoires offrant une densité conséquente de Monuments Historiques (Lusignan, Chauvigny)
  • Les zones d’activités économiques et commerciales et les axes structurants

L’apparition des nouvelles technologies doit également être anticipée et être rigoureusement encadrée.

6 panneaux de publicité numérique ont été recensés sur les communes de Poitiers (3), Buxerolles (1) et Migné-Auxances (2). Il est constaté que certains dispositifs ne sont pas en règle avec les attendus de code de l’environnement. Des règles particulières sont prévues pour les panneaux lumineux sources de nuisances visuelles et énergivores.