Aller au contenu principal

Vasantha Yogananthan au C.H.U

Le Miroir de Poitiers renouvelle pour la 3e fois une collaboration avec le CHU de Poitiers. Il s'agit de créer une œuvre d'art pour le hall du centre cardio-vasculaire. Après Marine Antony (2017-2019) et le dessinateur-plasticien et mangaka Eldo Yohimizu (2020-2022), c'est le photographe Vasantha Yogananthan qui a été choisi.

Image mise en avant pour la page

Le principe étant à chaque fois de présenter une forme différente de création visuelle, c’est la photographie qui a été choisie pour cette troisième édition. Le CHU de Poitiers, représenté par un comité de pilotage composé de membres du personnel médical, soignant et administratif, a été accompagné par le Miroir de Poitiers (Ville de Poitiers) et l’éditeur, galeriste et commissaire d’expositions Christian Caujolle, figure majeure de la critique photographique en France et dans le monde entier.

Christian Caujolle a sélectionné une petite dizaine de photographes, parmi lesquels Vasantha Yogonanthan a été retenu par les membres du comité de pilotage. Né en 1985 à Grenoble, le photographe a produit depuis 2009 un ensemble d’oeuvres célébrées par la critique et développé un style photographique singulier qui entend répondre avec délicatesse à un sujet ou à un lieu. Vasantha Yogananthan est profondément attaché à la photographie argentique pour ses qualités esthétiques et la lenteur presque philosophique du procédé. Vasantha Yogananthan a développé sa démarche artistique en travaillant sur deux projets personnels au long cours, Piémanson (2009-2013) et A Myth of Two Souls (2013-2019), qui ont fait l’objet de publications et d’expositions et ont été primés à l’échelle internationale.

Dans le cadre de la commande pour le Centre cardio-vasculaire, le comité de pilotage avait exprimé deux souhaits : que le photographe sorte de l’univers de l’hôpital et qu’il propose sa vision du ou des paysages poitevins. C’est ainsi qu’après avoir longuement pérégriné tout autour de Poitiers à l’automne 2021, il propose une série d’images singulières, aux tonalités picturales, qui sont autant de visions sensibles et poétiques du territoire de Grand Poitiers et au-delà. L’oeuvre sera visible pour une durée de dix-huit mois à compter du 5 avril 2022.