Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Culture | 15/11/2019

La Fanzinothèque de Poitiers fête ses 30 ans

La Fanzinothèque de Poitiers fête ses 30 ans - Alain Montaufier
Actualité | Culture | 15/11/2019

La Fanzinothèque de Poitiers fête ses 30 ans

Avec un fonds de 56 000 publications, la Fanzinothèque de Poitiers est connue dans le monde entier. Créée en 1989, à l’initiative du Conseil communal des jeunes, elle fête ses 30 ans cette année.

On trouve ici des fanzines de toutes sortes, une « petite presse parallèle » qu’amateurs, curieux, chercheurs et étudiants consultent gratuitement (de 12h à 18h, du lundi au vendredi) ou empruntent (sur adhésion).

Un fanzine, c’est quoi ?

« La définition date des années 80 mais fonctionne toujours : un fanzine est une publication de fans faite pour des fans », expliquent Guillaume Gouardes, le directeur, et Marie Bourgoin, documentaliste. « L’élément fondamental, c’est la passion. Le fanzine est un espace de liberté, il n’y a pas de censure, aucune notion commerciale. On peut distinguer un fanzinat d’information avec un contenu journalistique, et la microédition, ou graphzine, où un auteur publie ses dessins ou ceux d’autres artistes, qui se rapprochent alors d’un objet d’art. »

C’est comment un fanzine ?

Sur le fond, beaucoup de contenus culturels ou « contre-culturels » : musiques alternatives, BD, ciné de genre, photo… Des thèmes peu abordés dans des médias traditionnels. Sur la forme : c’est varié et inspiré. L’un se ferme avec une agrafe de soutien-gorge,
l’autre est accompagné d’une bouteille de vin, ceux-là ne sont pas plus grands qu’une petite boîte d’allumettes… Du photocopieur à l’impression numérique, l’idée c’est le do-it-yourself * !

* Faites-le vous-même

Et aujourd'hui ?

Les plus anciens fanzines archivés ici datent des années 60. Mais la Fanzinothèque reçoit aujourd'hui encore une centaine de nouveautés par mois. « Cette accumulation représente un témoignage, une donnée socio-historique d'intérêt. »