Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Culture | 08/07/2021

Coup de foudre au Musée Sainte-Croix

exposition-musee-sainte-croix-poitiers2021 -
Actualité | Culture | 08/07/2021

Coup de foudre au Musée Sainte-Croix

En seulement sept semaines de présentation, l’exposition « L’Amour
fou ?  Intimité et création (1910-1940) », qui retraçait les passions mêlées de grands artistes iconiques du Paris de l’entre-deux-guerres, a permis au musée  d’atteindre des records de fréquentation et de ventes.  

C’était l’exposition à ne pas manquer. Et les chiffres sont là pour l’attester malgré les nombreux impondérables liés à la crise sanitaire. Du 19 mai, date de son ouverture au grand public après trois reports, à sa date de clôture le 4 juillet, le Musée Sainte-Croix de Poitiers a attiré 6674 visiteurs individuels. Un record de fréquentation jamais atteint depuis 20 ans boosté par l’exposition « L’Amour fou ? Intimité et création (1910-1940) » qui a attiré à elle seule 5471 visiteurs individuels.

Ces chiffres réjouissants ont été atteints en seulement sept semaines, soit la moitié de la durée initialement envisagée, et ce avec la contrainte des jauges Covid (seulement 6 personnes par créneau de 15 minutes dans un premier temps), la nécessité de réservation préalable, l’absence des groupes, scolaires et visites commentées, et des animations très limitées en nombre et en jauge. Ces facteurs n’ont pas permis au musée d’accueillir autant de public qu’escompté, et conduisent à ne retenir comme seul indicateur pertinent à des fins de comparaison que celui des visiteurs individuels.

La boutique du musée a également vu ses ventes s’envoler pendant la durée de l’exposition. En sept semaines, elle totalise quasiment l’équivalent d’une année complète de chiffre d’affaires. Cela résulte à la fois d'un effet de report lié à la gratuité d'entrée au musée (qui se poursuit jusqu’au 20 septembre dans le cadre des Préfigurations urbaines « Imaginons Poitiers, du palais au musée »), du succès du catalogue L’Amour fou ? (192 vendus) et d'un effet d'entraînement très sensible sur les produits dérivés.

Le Musée Sainte-Croix de Poitiers tient à saluer l’engagement à ses côtés du Musée des beaux-arts de Quimper avec lequel il a coproduit l’exposition, des deux commissaires scientifiques Dominique Marny et Robert Rocca et le scénographe Frédéric Beauclair, ainsi que de la trentaine de prêteurs et des nombreux partenaires qui ont largement contribué à ce succès.

Depuis le 18 juin et jusqu'au 27 février 2022, la deuxième saison archéologique (après la grande exposition « L'Archéologie à grande vitesse : 50 sites fouillés entre Tours et Bordeaux » l'an dernier) s'ouvre jusqu'au 27 février 2022 avec trois expositions dossiers : « Des Gladiateurs à Limonum » autour des casques de gladiateurs inédits trouvés lors des fouilles des Cordeliers (en collaboration avec l'Espace Mendes-France, l'Inrap et le service Culture et patrimoine) ; une présentation liée à la grotte préhistorique de La Marche dans le cadre des Assises régionales de la biodiversité à l'automne ; l’exposition « Camille de la Croix, un archéologue dans la ville : Poitiers à cœur ouvert ».