Recherche libre dans le site
Accueil | Mairie | Conseil municipal | Expression politique | Groupe " Poitiers, l'avenir s'écrit à taille humaine "
  • Groupe " Poitiers, l'avenir s'écrit à taille humaine "

    Groupe " Poitiers, l'avenir s'écrit à taille humaine "

    L’égalité ensemble

    La République est un projet collectif, le partage d’une destinée commune, un chemin vers le progrès. Or, il n’est de communauté de destin sans égalité entre les membres qui la composent. Dès lors, la lutte contre les inégalités doit être l’essence même de toute politique s’inscrivant dans ce cadre.

    Elle ne peut se limiter à une égalité des droits, nécessairement abstraite et théorique ; une égalité qui ne gomme pas les difficultés liées au fait d’être d’un certain endroit, d’un certain milieu, d’un certain genre ou d’une certaine couleur et qui, par conséquent, ne met pas chacun dans les mêmes conditions sur la ligne de départ.

    Il n’est pas acceptable qu’à poste équivalent une femme soit moins bien rémunérée qu’un homme. Il n’est pas acceptable que, parce que l’on est issu d’un quartier, son CV soit mis à la poubelle. Il n’est pas acceptable d’être contrôlé plusieurs fois par jour quand d’autres ne le sont jamais. Toutes ces discriminations minent la République.

    L’égalité doit permettre - autant que faire se peut - au seul mérite de s’exprimer et à chacun quelles que soient ses différences de se sentir membre d’un tout qui avance ensemble. En ce sens, elle n’est pas davantage un effacement des différences. Elle n’est surtout pas la seule satisfaction de revendications individuelles ou communautaires déconnectées d’une pensée du commun.

    Il faut ainsi être très sévère avec des initiatives telles que la « nonmixité » ou les politiques identitaires importées des pays anglo-saxons, qui fractionnent la société quand il faudrait la rassembler.

    Injecter de l’économie dans les quartiers, apprendre la langue des signes dès la crèche, mettre l’école au centre du projet tel que nous le proposions sont des exemples de ce que l’on doit, au contraire, faire. C’est dans cette optique volontariste et universaliste que doivent s’inscrire les politiques menées à Poitiers afin que chaque pictavien, d’où qu’il vienne et quel qu’il soit, puisse en égal de l’autre participer à notre projet républicain.

    Aurélien Bourdier