Recherche libre dans le site
Accueil | Patrimoine et tourisme | Poitiers, capitale romane | Les principaux monuments de Poitiers
  • Principaux monuments de Poitiers

    Principaux monuments de Poitiers

    La cathédrale Saint-Pierre

    La cathédrale Saint-Pierre fait suite à un premier édifice du XIe siècle. La cathédrale actuelle est de style "gothique angevin" ou "Plantagenêt" à l’exception de la façade, qui avec rosace et trois portails à gable, suit l’influence de l'architecture gothique de l’Île-de-France. Financée par Henri II d'Angleterre sous l'influence de sa femme, Aliénor d'Aquitaine, la construction de la cathédrale commence vers 1160, et s'achève en 1379, année de sa consécration.

    L'hôtel de ville de Poitiers

    Edifié entre 1869 et 1875, l’hôtel de ville de Poitiers est le point final d’un vaste projet d’urbanisation du centre-ville. Avec sa majestueuse façade de style néo-renaissance, l’édifice est un monument majeur représentatif des goûts du second Empire. A l’intérieur, l’escalier d’honneur met en scène l’ascension du visiteur vers la loggia. Les deux compositions qui l’ornent sont l’œuvre du peintre officiel de la troisième République Pierre Puvis de Chavannes.

    L'église Notre-Dame-la-Grande

    Témoignage majeur de l'architecture romane, présente une façade sculptée exceptionnellement riche. Elle est illuminée tous les soirs en été et pendant les vacances de noël au cours de "Polychromies" nocturnes, créées par les Ateliers Skertzo et en partenariat avec BNP Paribas, permettant d'admirer chaque détail des sculptures.

    Le palais des comtes de Poitou-Ducs d'Aquitaine

    Ancien palais des comtes de Poitou-ducs d’Aquitaine, le palais de Justice de Poitiers est un témoignage du style architectural appelé "gothique angevin". La grande salle d'apparat dite "salle des Pas Perdus" est réédifiée par la famille Plantagenêt un peu avant 1200. Elle demeure aujourd'hui l'un des plus remarquables exemples d'architecture civile médiévale en France.

    Le baptistère Saint-Jean,

    Il a été édifié au Ve siècle, demeure l’un des plus anciens témoignages conservés en France des débuts de l’architecture chrétienne.

    L'église Saint-Hilaire-le-Grand

    Construite au XIe siècle, elle est implantée sur le lieu de sépulture du premier évêque attesté de Poitiers, saint Hilaire, mort vers 367. Etape importante de la Via Turonensis (la voie de Tour), elle est classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco en 1998, au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle.

    L'église Sainte-Radegonde

    Ancienne église Sainte-Marie-hors-les-murs, l'édifice a changé de vocable après 587, à la mort de sa commanditaire, sainte Radegonde, dont il accueille alors le tombeau. Entre les deux, la nef date du XIIIe siècle, bâtie dans un style architectural très proche de celui de la cathédrale Saint-Pierre.

    L'église Saint-Jean de Montierneuf

    Ancienne abbatiale, l’église date du XIe siècle dont la façade fut refaite au XVIIIe siècle. Guy-Geoffroy-Guillaume, comte de Poitou et duc d’Aquitaine fonde, en 1069, l’abbaye de Montierneuf qui entraîne la formation d’un nouveau bourg, aujourd’hui quartier de la ville.

    Notre-Dame-Des-Dunes

    Inaugurée en 1876, Notre-Dame-Des-Dunes fût érigée en expiation de la défaite de 1870 contre les Prussiens. Cette statue voulue par monseigneur Pie, évêque de Poitiers et commanditaire, domine la ville du haut de ses 6,30m.